Tous droits réservés
© LYKKEN

RESIDENTIALISATION DE LA TOUR BACH

Maître d'ouvrage : Renaissance Immobilière Châlonnaise
Lieu : Châlons en Champagne
Montant travaux : 2 600 000 € HT
Surface : NC
Stade : Concours

C‘est en puisant dans un registre de construction naturelle et végétale, antinomie de l’identité d’une tour bâtie par l’homme, que nous avons choisi d’emprunter au Tisserin, sa façon d’habiter en hauteur. Cet oiseau a su s’organiser et développer des techniques surprenantes pour tisser son nid, en colonie, sur des arbres isolés, créant ainsi autant des belvédères délicats et ciselés regroupés sur un même arbre…métaphore du logement social.

Afin de rénover l’image générale de la tour, nous avons d’abord travaillé sur sa physionomie, c’est-à-dire son impact dans le skyline de Châlons. Le constat est dure : son plan en étoile génère, quelle que soit l’angle de vue, un ensemble monolithique, stricte et peu variant. Nous avons cherché un dispositif pour dématérialiser les arêtes verticales de la tour et les animer dans un mouvement figé.

 
http://barrand-corpelet.com/files/gimgs/th-43_RIC_Pers-globale.jpg
 
 
http://barrand-corpelet.com/files/gimgs/th-43_RIC_Pers-hall.jpg
 
 
http://barrand-corpelet.com/files/gimgs/th-43_RIC_Pers-globale-night.jpg